Le genre dramatique au théâtre

Le genre dramatique au théâtre

Quand on entend le mot " drame ", le mot théâtre nous vient spontanément à l'esprit, car de nos jours, le drame est le plus connu du registre théâtral. De ce fait, que vous soyez " théâtrophile " ou non, vous en avez sûrement déjà entendu parler. Ce genre a été popularisé pour acquérir ensuite le titre de genre phare du théâtre. Mais qu'est-ce que vraiment le drame, et comment a-t-il réussi à s'imposer ?

Le Drame

Il faut savoir que le genre dramatique apparu au XVIIIe siècle se divise en deux : le drame bourgeois et le drame romantique. Le drame bourgeois comme son nom l'indique met en scène le milieu bourgeois de l'époque. Il a été créé par Diderot à une époque où la raison est valorisée plus qu'autre chose et que le pouvoir royal est remis en cause. Fidèle à son époque, il ne s'autorise aucune plaisanterie et traite de sujets sérieux comme la Sensibilité et la Moralité.

Avec ce caractère sérieux, il creuse un fossé entre lui et les traditionnels " Tragique " et " Comique ". Le théâtre ne s'adresse plus qu'au peuple ou à la noblesse, il s'adresse à tous, joué avec le cœur du spectateur. Le drame bourgeois le ravissant par sa capacité à réunir tous les milieux sociaux. Cet aspect du drame conviendra aux esprits libres, prônant la liberté de l'Art avec un grand L et qui permet de dire adieu aux traditions.

Le drame romantique, tout en prose, quant à lui brise les règles du théâtre classique et allie " Tragique " et " Comique ". Il favorise l'action et se rapproche de la vie quotidienne du peuple et de la bourgeoisie. Dans ce genre qui défend la liberté de l'art, le théâtre contemporain continue de puiser son inspiration.

Les personnages du drame

Le personnage dramatique se distingue de toutes les autres en restant plus authentique. Il peut appartenir à n'importe quelle classe sociale et, quelle que soit la pièce, vous vous identifierez spontanément à lui. Le théâtre, comme toutes relations humaines, est jalonné par les conflits.

Les relations familiales sont les plus complexes, car les relations maternelles, paternelles et fraternelles sont imposées. Au sein de ce cercle se déroule l'intrigue dramatique où l'enjeu porte sur l'analyse des blessures secrètes, des non-dits, des trahisons, qui à force d'être étouffés prennent de l'ampleur et gangrènent le cocon familial.

Comme exemple, nous avons " Fratricide ", la pièce de Dominique Warluzel qui met en scène une relation tumultueuse entre deux frères issus du même berceau que tout oppose. L'un mauvais garçon incompris par son père et l'autre fils modèle se retrouvent chez le notaire, rongés par des années de ressentiments et de volonté de reconnaissance.

Les pièces incontournables

Si vous voulez tenter l'expérience en tant qu'amateur ou théâtrophile, voici trois des incontournables des pièces du drame théâtral :

  • La Préface de Cromwell de Victor Hugo, précepteur du genre ;
  • Le Fils naturel de Diderot ;
  • La Mère coupable de Beaumarchais.

Enfin, le drame théâtral continue de captiver le public grâce à son aisance à réunir tous les milieux sociaux, tout le monde est concerné. Le spectateur s'identifie et s'approprie facilement les personnages, il vit et se libère de ses émotions avec lui. Le drame romantique est LE genre théâtral.